En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Projets scolaires

Association eauSoleil

Par admin nivolet, publié le lundi 9 septembre 2019 17:14 - Mis à jour le lundi 9 septembre 2019 17:56
rapport execution -azb19 région_01 - Copie.jpg
« Faire couler l’eau à AZBDAR » Rencontre entre élèves francophones autour d’un chantier de solidarité internationale Maroc

RAPPEL DU PROJET

Situation

Le village de Azbdar fait partie d’une cinquantaine de villages de la commune territoriale d’AGADIR  MELLOUL  dans  le  bassin  hydrographique  de  SOUSS-MASSA-DRAA  au Sud du Maroc. 
Il se situe à 1530 m d’altitude, au bout d’une difficile piste de 6 km. 
Les programmes nationaux d’accès à l’énergie et à l’eau excluent ce type de villages du fait des difficultés d’accès (zone montagneuse). 


Accès à l'eau 


Pour  s’approvisionner  en  eau  potable,  les  habitants  s’organisaient  entre  familles  pour distribuer  l’eau  potable  à  partir  de  puits  installés  à  l’écart  du  village..  Ces  puits  d'une profondeur  d’environ  15  à  20  m  ne  sont  pas  approvisionnés  en  eau  toute  l’année notamment pendant l’été ou lors des périodes de pénurie de pluie. 
La tâche d'approvisionnement en eau est très pénible et occupe beaucoup de temps dans la journée. 
Elle est dévolue aux jeunes filles et aux femmes. Elle impacte fortement leur vie (absence de temps pour se consacrer à d’autres activités génératrices de revenus pour les femmes adultes, et faible taux de scolarité des jeunes filles). 


OBJECTIFS DU PROJET

Objectif général 

Améliorer les conditions de vie dans le village d’AZBDAR pour une centaine d’habitants. 
Faire se rencontrer et travailler ensemble des lycéens Marocains et Français. 

Objectifs techniques 

  • Installation d'un système de pompage solaire ; 
  • Construction d'un réseau de distribution de l'eau ;  
  • Alimentation en eau de toilettes construites au centre du village ; 

Objectifs pédagogiques 

  • Gérer le chantier  (préparation, conception, logistique, réalisation) ; 
  • Découvrir l’interculturalité France / Maroc au travers de l’échange avec les jeunes marocains.

RÉSULTATS

Les objectifs ont été atteints : 

  • Le chantier a été préparé pendant l’année scolaire en valorisation pédagogique ; 
  • La  rencontre  avec  les  jeunes  marocains  a  également  été  préparée  et  exploité pédagogiquement. 
  • Le chantier a été réalisé. Le système fonctionne. 
  • La rencontre avec les jeunes marocains a été un moment très fort. Les jeunes ont très rapidement lié amitié, ils ont travaillé ensemble. 
  • Ils  ont  eu  de  longs  moments  d’échanges  sur  leurs  vies,  leur  pays  respectifs,  leur avenir. 
  • Les jeunes des deux pays sont ressortis grandis de cette rencontre. 

DIFFICULTÉS RENCONTRÉES

Échange francophone

Nous  rencontrons  toujours  de  grandes  difficultés  pour  établir  des  partenariats fiables avec les établissements scolaires ou les associations. 
La  raison  est  qu’à  tous  les  niveaux,  les  responsables  ne  se  risquent  pas  à s’engager sans un accord ferme de leur hiérarchie. 
Cette  hiérarchie  qui  peut  remonter  très  haut  est  très  difficile  à  contacter  et  à convaincre de l’intérêt de cette action. 
Une  première  étape  a  été  franchie  cette  année  avec  un  échange  entre  jeunes  et surtout la rencontre de personnes prêtes à s’engager et à renouveler l’action. 
Il  restera  à  consolider,  valider  et  autoriser  de  prochaines  actions  auprès  de  la chaine hiérarchique marocaine. 

Tranchées

Dans  le  centre  du  village,  dont  le  sol  est  constitué  de  roche,  les  canalisations devront   être   protégées   dans   du   béton.   Ceci   constituera   un   investissement supplémentaire  pour  les  villageois  mais  permettra  également  une  amélioration  de l’accès aux maisons qui est très chaotique. 

Approvisionnement

Malgré  que  la  commande  du  matériel  ait  été  passée  2  mois  à  l’avance  et  le fournisseur bien cadré, de nombreuses pièces ont manqué lors de la livraison. Ce qui a occasionné une perte de temps, l’obligation d’effectuer quelques modifications techniques  mineures  et  un  certains  nombre  de  déplacements  non  prévus  afin d’approvisionner le chantier. 
Toutefois ces problèmes ont permis d’alerter le fournisseur et de le mobiliser autour des enjeux de cette action. Pour preuve de sa bonne volonté et de son engagement  pour les chantiers à venir, le fournisseur c’est déplacé plusieurs jours durant avec nous     sur     le     chantier,     assurant     l’approvisionnement     en     matériel     et l’accompagnement lors de son installation.

DESCRIPTION DES ACTIVITÉS RÉALISÉES 

Réalisations techniques 

Équipement du Réservoir 

Le  réservoir  de  8,000m3  est,  implanté  à  une  hauteur  de  25m  au-dessus  du  village  ce  qui permet l’alimentation de tout le réseau avec une pression et un débit suffisants.

Équipement du local technique 

Le  local  technique  qui  ferme  à  clef,  permet  de  mettre  à  l’abri  des  poussières  et  des dégradations  accidentelles,  les  éléments  du  réseau  hydraulique  (compteur,  vanne, pressostat, filtre à tamis). 
Il  renferme  également  l’électronique  de  pompage  et  les  panneaux  solaires  sont  installés sur le toit. 

Local technique 

Équipement des Toilettes 


Elle consiste en deux blocs contigus comprenant chacun un WC dit à la «turque» et un lavabo. 
L'installation  est  relié  à  une  fosse  sceptique  située  à  l'arrière  du  bâtiment,  elle-même connectée à un puits perdu en direction des jardins d'agriculture en contre-bas. 

Tranchées, regards et réseau de distribution 

Les  tranchées  s’étendent  sur  une  longueur  de  500m,  elles  ont  été  creusées  avec  une largeur de 40 cm et une profondeur variant entre 40 et 60 cm. 

Les canalisations ont été posées dans un lit de sable surmonté d'un grillage avertisseur avant enfouissement. 
Deux systèmes de vannes situés dans des regards permettent d'isoler certains segments du réseau de distribution. 

 

 

Chantier pédagogique et échange avec les jeunes Marocains 

L'installation des équipements, canalisations, systèmes de vannes, système de pompage solaire, a été réalisé sous forme d'un chantier pédagogique du 30 mars au 12 avril 2018. 

Le  groupe  français  était  constitué  de  11  élèves  (9  garçons  et  2  filles)  du  lycée professionnel   Le   Nivolet   de   La   Ravoire,   issus   de   différentes   sections   de   bac-professionnels   (Plombier-chauffagistes,   Maçons,   Économistes   de   la   construction, Géomètre topographe). 
Un partenariat a été organisé avec l’Institut Supérieur de Technologies Appliquées (I.S.T.A) de Taroudant, l’équivalent marocain du Lycée Professionnel. 

6 élèves marocains en formation électrotechnique (équivalent Bac professionnel et BP), ont rejoint le groupe de La Ravoire sur le chantier. 
La présence de ces jeunes Marocains a été l’occasion pour les jeunes des 2 pays de vivre des moments très riches. 
Pendant  4  jours  et  4  nuits  les  jeunes  ont  travaillé  ensemble,  mangé  ensemble,  ont randonné  ensemble,  se  sont  divertis  ensemble  et  bien  sur,  ont  passé  du  temps  à échanger. 

Ces échanges ont été un moment fort du séjour et des liens très forts se sont tissés entre les  jeunes  des  deux  pays.
A  ce  jour  ils  sont toujours  en  contact  par  l’intermédiaire  des réseaux sociaux. 

Pour les encadrants qui ont organisé cette rencontre cela est une grande satisfaction de voir ces jeunes issus de mondes si différents, construire rapidement et naturellement des liens  forts  et  vivre  une  expérience  humaine  inoubliable  autour  d’une  action  de  solidarité internationale. 
Au  cours  du  chantier,  les  jeunes  étaient  encadrés  par  3  professeurs  du  lycée  de  La Ravoire,  du  président  de  l'association  eauSoleil  et  du  professeur  d’électrotechnique  de l’ISTA. 

Au  cours  de  leur  chantier,  les  jeunes  ont  été  fortement  secondés  par  les  membres  de l'association locale Azbdar Développement, en particulier pour les tâches de génie-civil.

Etant donné le succès de cette rencontre et les contacts établis, nous envisageons de renouveler ces échanges entre jeunes pour les actions des années à venir.

Par ailleurs, les jeunes femmes du groupe français ont eu la chance d’être prises en charge par les jeunes femmes du village. 
Elles ont pu participer aux activités quotidiennes des femmes (soin aux animaux, préparation du pain) et participer à des réjouissances organisées pour elles (cérémonie du henné, musique, repas). 
Cette expérience est unique car le monde des femmes est caché et n’est pas accessible facilement.

Calendrier des actions menées Juin 2018

première présentation du projet aux élèves et appel à candidature pour sélectionner les participants. 
Septembre 2018 : sélection des candidats et début de la préparation du projet sur 2 axes qui seront traités tout au long de l’année à raison de 2 heures par semaine environ. 

  • Préparation technique du chantier en matière professionnelle 
  • Préparation culturelle en lettre/histoire 

12 décembre 2018 ; participation au colloque international organisé par la DAREIC de Grenoble sur la solidarité internationale et l’éducation au développement durable. 
21 décembre 2018 : Soirée couscous : Présentation du projet par les élèves et repas. 
20 mars 2020 : préparation au départ avec l’association Pays de Savoie Solidaires. 
Du 30 mars au 12 avril 2020 : Chantier pédagogique et découverte du sud marocain. 
24 mai 2020 : Soirée Tajine : Restitution du projet par les élèves, repas. 
28 mai 2020 : Exploitation et valorisation du projet avec l’association Pays de Savoie Solidaires 
18 juin 2020 : Présentation du projet et intervention sur le thème de l’eau en école primaire